Comprendre le fonctionnement du financement participatif immobilier

Financement participatif

Le crowfunding immobilier, appelé également financement participatif immobilier est une sorte d’investissement permettant aux différents investisseurs de se regrouper sur une plateforme en ligne afin de contribuer au financement des opérations immobilières diversifiées comme l’opération de marchand de biens, la promotion immobilière, l’achat en bloc, etc.

Le concept du financement participatif dans l’immobilier

Investir consiste à acquérir un certain bien durable dans l’objectif d’en retirer des profits ou des revenus. Et pour le participatif est le fait d’impliquer la contribution d’un ou plusieurs individus. Donc le financement participatif est le fait de regrouper des personnes qui ont la volonté communie de financer dans un projet donné. Actuellement, ces personnes se réussissent sur une plateforme en ligne favorisant la mise en relation des divers processus d’investissement. Il y a ainsi différents types de financements participatifs comme : investissement participatif immobilier, financement participatif dans une société ou dans des vignobles. Le financement participatif dans l’immobilier est de plus en plus prisé par des investisseurs particuliers, car il offre de nombreux atouts privilégiés. Il permet, en réalité, aux promoteurs immobiliers d’investir en partie leurs programmes immobiliers, que ce soit pour la rénovation de logements ou de bâtiments existants, ou pour la construction de nouvelles maisons ou appartements. Autrement dit, c’est un type de financement qui est destiné aux particuliers  pouvant prendre part à certains projets immobiliers de construction ou de rénovation. Comme il existe maintenant une insuffisance de logement important, l’immobilier représente alors la moitié des placements nationaux. C’est dans ce contexte que les acteurs et les promoteurs du bâtiment ont besoin de fonds nécessaires afin d’accélérer la mise en place de nouveaux projets dans l’immobilier.

 La plupart des projets immobiliers reposent sur le financement des établissements bancaires par des emprunts immobiliers. Dans ce type de placement, la part des capitaux propres est immobilisée pendant la durée de la rénovation ou de la construction. Dans ce cas, le promoteur ne dispose plus de fonds ou de liquidités nécessaires pour le développement de nouveaux projets. C’est pour cette raison que le crowdfunding immobilier est alors une nouvelle solution afin d’alimenter ses besoins en fonds dans la construction de nouveaux logements. Pour obtenir plus d’informations, cliquer sur ce lien: www.koregraf.com

Comment fonctionne le crowdfunding immobilier ?

Comme tous placements, le crowdfunding immobilier peut présenter des rendements attractifs pour les promoteurs immobiliers. Mais il faut bien comprendre son mode de fonctionnement pour réussir son projet. Effectivement, ce type de financement permet aux particuliers de financer leur projet dans le domaine d’immobilier via une plateforme de financement participatif.  Il favorise alors à l’obtention des fonds pour lancer son projet immobilier. Le financement participatif immobilier se fait, dans ce cas, sous la forme de souscription de titres. Pour investir dans ce type d’investissement, il faut bien choisir la plateforme qui dispose d’un label reconnu comme « plateforme de financement participation régulée par les autorités françaises ». Ce label est garant du respect des normes de la législation française. Ensuite, il convient de vérifier les informations à propos du promoteur qui est présenté sur le site de cette plateforme : types de bâtiments effectués, réalisations et expériences, détails sur le financement, secteur géographique du projet, commercialisation prévue, etc.

Pour sécuriser son placement, il fat privilégier les projets qui sont localisés dans un secteur où le marché immobilier est très dynamique. Pour éviter de perdre son capital investi, il vaut mieux s’informer sur le montage financier du projet immobilier. Selon le montage choisir, les risques et les gains diffèrent. S’il est moins compréhensif, il est préférable de ne pas investi. Sachant qui dit gain élevé implique aussi un risque élevé tel que : aléas liés aux matériaux de la construction ou au terrain, retards de construction, faillite des sous-traitants. Tous ces risques peuvent entrainer des dépenses supplémentaires qui vont réduire donc la rentabilité du financement. Ainsi, avant de se lancer dans le crowdfunding immobilier, certains éléments doivent être prise en compte.

Les bonnes raisons de se lancer dans le financement participatif immobilier

Le crowdfunding immobilier offre de nombreux avantages pour les investisseurs et le porteur de projet. Il présente, par exemple, un investissement de coût terme mais à risque maîtrisable et à forte rentabilité. Il permet également une grande accessibilité au placement immobilier pour ceux ayant des budgets modestes, sans contraintes de la gestion immobilière. Pour diversifier son portefeuille financier, ce type de financement participatif est une bonne solution et une source innovante pour augmenter son capital investi.

Il est plus facile d’obtenir des fonds nécessaires pour assurer la réalisation de son projet immobilier au lieu de faire un emprunt auprès des établissements banquiers. De plus, le taux d’emprunt demandé par les banques est parfois très élevé. Et les modalités d’octroi de crédits aux particuliers se sont renforcées entraînant à la difficulté de faire un investissement dans des programmes immobiliers. Ces diverses raisons conduisent alors aux promoteurs immobiliers de recourir au système de crowdfunding dans l’immobilier, car il est plus rapide de collecter des capitaux pour leur projet.

Quelle plateforme choisir pour le crowdfunding immobilier ?

Pour faire appel au financement participatif immobilier, il convient de choisir une plateforme en ligne spécialisée dans le domaine. Cependant, les plateformes de crowdfunding immobilier sont peu nombreuses. Pour trouver facilement une plateforme fiable, il faut vérifier si elle est immatriculée auprès de l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurances ou ORIAS. En effectuant quelques recherches sur Internet, il est possible de trouver une plateforme connue.

Pour le choix de cette plateforme de financement participatif immobilier, il faut déterminer ses besoins et le montant à investir. Il faut également connaitre si vous voulez investir en gestion locative ou auprès d’un promoteur. Mais avant de se llancer dans ce type de placement participatif, il importe, en réalité, de bien vérifier les diverses modalités proposées. Le crowdfunding immobilier constitue ainsi un bel investissement pour augmenter son portefeuille tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé par un professionnel. Le taux de rendement peut atteindre jusqu’à 10 %. C’est pourquoi investir dans le financement participatif immobilier est très intéressant et fructifiant. Il permet non seulement de constituer un patrimoine, mais de faire augmenter son capital investi rapidement.