Quels sont les avantages du crowdfunding immobilier ?

crowdfunding immobilier

Depuis que le crowdfunding s’est invité dans l’univers de l’immobilier, ce concept n’a cessé de faire des adeptes. Concrètement, il doit en partie son succès grandissant aux différents avantages qu’il offre, tant aux investisseurs qu’aux promoteurs porteurs de projets. Le crowdfunding immobilier permet à des porteurs de projets immobiliers de rassembler des fonds auprès d’une communauté d’investisseurs (personnes physiques ou morales) par le biais d’une plateforme de financement participatif. En contrepartie, chaque investisseur ayant soutenu le projet se verra octroyer d’un retour sur investissement annuel plus qu’attractif. Voici donc un panorama de ce qu’est réellement un crowdfunding immobilier ainsi que ses différents avantages.

Crowdfunding immobilier : en quoi ça consiste exactement ?

Le crowdfunding est un moyen de financement qui est apparu grâce à l’écosystème de l’économie collaborative. Il s’agit donc d’un terme anglais formé des mots « crowd » qui veut dire « foule » et « funding » qui signifie « financement », soit « financement par la foule » ou « financement participatif. Ce nouveau mode de financement connaît aujourd’hui un réel succès et tend à s’amplifier sur divers domaines, dont l’immobilier.

Le crowdfunding immobilier est un processus permettant aux promoteurs porteurs de projets de financer une partie d’un programme immobilier grâce au financement participatif, c’est-à-dire en faisant appel à une multitude d’investisseurs particuliers gérés par des plateformes de crowdfunding. Les investisseurs vont alors prêter de l’argent à un promoteur pendant une durée relativement courte. Ils seront remboursés à date fixe et recevront un intérêt fixe correspondant à leur placement dans la mesure où le projet qu’ils ont soutenu s’est bien déroulé. Il convient par ailleurs de souligner que le crowdfunding immobilier permet de financer différents projets immobiliers tels que les projets de construction, les projets de rénovation, mais également le viager ou la location.

Les avantages du crowdfunding pour un promoteur

Grâce au crowdfunding immobilier, un promoteur immobilier peut gagner en autonomie par rapport aux établissements bancaires. Ce qui veut dire qu’il peut rassembler une partie ou la totalité des fonds nécessaires pour le financement de son projet immobilier sans qu’il n’ait à démarcher les banques.

Logiquement, au lancement de l’opération immobilière, le promoteur se doit au préalable de bloquer plusieurs centaines de milliers d’euros de fonds propres avant de prétendre à un crédit immobilier. À cela s’ajoute le durcissement des critères ainsi que des conditions d’octroi de crédit. Aujourd’hui, les établissements bancaires exigent aux promoteurs un capital d’investissement minimum oscillant généralement entre 10 et 20 % du montant total de l’opération immobilière. Donc, grâce au financement participatif, les promoteurs peuvent conserver une marge significative, ce qui explique en effet les taux de rendement conséquents versés à chaque épargnant ayant soutenu le projet. Qui plus est, le crowdfunding permet aussi à l’investisseur de maîtriser parfaitement sa trésorerie, mais également de rassembler les fonds propres exigés par les banques dans l’optique de conserver la possibilité de contracter ultérieurement un crédit immobilier s’accompagnant de conditions particulièrement avantageuses.

Dans un contexte où les projets immobiliers disposent parfois leur lot d’aléas : éventuels coûts supplémentaires, retard de livraison, conflits avec les prestataires, malfaçons…, le crowdfunding immobilier permet au promoteur de se mettre à l’abri des conséquences financières que cela peut engendrer.  

Il convient également de souligner que ce mécanisme permet de créer une communauté d’investisseurs particuliers soutenant le projet immobilier, ce qui est en effet très rassurant, voire dynamisant, pour les promoteurs. Ces investisseurs vont faire en sorte à ce que le projet qu’ils soutiennent puisse aboutir pour qu’ils en tirent le maximum de plus-values.

Les avantages du crowdfunding pour les investisseurs particuliers

Bien que la rentabilité du crowdfunding immobilier ne soit pas toutefois garantie, celle-ci a de quoi faire rêver les investisseurs particuliers, avec des promesses affichées entre 8 à 12 % par an pour mise minimale de 500 à 2 000 €. En effet, il n’est pas nécessaire d’immobiliser une importante somme d’argent pour investir dans le crowdfunding immobilier puisque le concept en lui-même veut que tout le monde puisse y participer. À cela s’ajoute le fait que la durée d’investissement est à court terme, soit un délai de 18 à 24 mois. Un autre avantage du crowdfunding est également le fait qu’il est exempt de contraintes. Les investisseurs n’ont pas à gérer ni les travaux relatifs au projet immobilier ni la vente du bien. Il convient de souligner qu’en prenant la décision d’investir dans un projet immobilier, les épargnants n’acquièrent pas le bien, mais les créances.

En ce qui concerne les projets locatifs, les investisseurs, en contrepartie de leur participation au financement du projet, reçoivent une action dans la propriété. Ils sont dans ce cas exempts des démarches liées à la location du bien sachant que celles-ci sont déjà assurées par le promoteur lui-même. Pour ce genre de projet, les épargnants peuvent prétendre à des intérêts découlant de la mise en location du bien, dont le montant est calculé en fonction du montant total investi.

Bref, le crowdfunding est un mécanisme permettant aux investisseurs, même ceux ayant des revenus moins importants, de contribuer au financement de ladite économie réelle, une opération qui ne concernait autrefois que les investisseurs fortunés et avertis.

Crowdfunding immobilier est basé sur la logique du gagnant-gagnant

Grâce au crowdfunding immobilier, chacune des parties y trouve en effet son intérêt, et ce, bien qu’un tel projet ne soit pas dénué de risques. Du côté du promoteur porteur de projets, celui-ci peut financer ou refinancer sereinement le programme immobilier qu’il souhaite mettre sur pied. Qui plus est, il peut tirer profit de la communauté d’investisseurs ainsi créée pour consolider ses fonds propres, amorcer de nouveaux projets ainsi que pour développer et pérenniser son activité. Pour ce qui est de l’investisseur, il peut prétendre à des plus-values plus qu’attractives en contrepartie de sa participation au financement du projet immobilier, soit un rendement annuel entre 8 et 12 %, un pourcentage variant notamment selon le niveau de risque du projet soutenu.

Donc, investisseurs ou porteurs de projets, ceux qui s’apprêtent à se laisser succomber par le crowdfunding immobilier n’ont qu’à s’orienter vers une plateforme dédiée. Cette dernière est une plateforme qui a pour vocation de mettre en relation les promoteurs immobiliers et les épargnants.  

Pour les investisseurs qui ne savent pas encore comment investir dans le crowdfunding immobilier, ceux-ci ont généralement le choix entre l’emprunt obligatoire et la souscription de titres. Dans tous les cas, leurs actions et parts seront rachetées par le porteur de projet à la fin du projet.