Achat d’appartement à Nanterre : quels critères pour choisir ?

Si vous voulez acquérir un appartement à Nanterre, consultez cet article. Son objectif consiste à vous informer sur les différents critères sur votre bien pour choisir, sans négliger les conseils en matière juridique. Sachez que l’investissement immobilier nécessite des critères particuliers à prendre en compte. Lisez ici pour d’autres informations. 

Des critères de choix pour acheter pour le neuf.

Si votre projet d’investissement dans l’immobilier concerne un achat neuf, voici des critères sur votre bien avant de se lancer. Avant toute chose, vous devez savoir le nombre de chambres et la surface du terrain. À propos des équipements, voulez-vous voir votre apparentement muni d’une piscine, d’un balcon, d’une terrasse, d’une cheminée, d’un jardin, des toilettes séparées ? Est-il indispensable qu’il est équipé d’une cave, d’un ascenseur, des appareils pour interphone, du parking… ? Sachez que ces critères permettent de faciliter la recherche de l’appartement en correspondance avec vos goûts et envies. Concrètement, il vous suffit de les insérer dans la plate-forme d’une agence immobilière.

Le rôle d’un agent immobilier habileté !

Puisqu’il s’agit d’un investissement d’une vie ; il est alors conseillé que la signature d’un compromis de vente soit assistée par un professionnel, un agent immobilier habileté bien que le contrat de vente entre acheteur et vendeur reste légal. Ce dernier acte fragilise certainement les garanties en tant qu’acheteur ou vendeur. Il ne faut pas oublier que l’acte authentique de vente, pour obtenir sa valeur juridique, doit être signé et achevé en présence d’un notaire ou dans une agence immobilière. Cet acte peut être aussi effectué de particulier à particulier. Pourtant, il faut se demander, le fait de conclure un compromis sans l’assistance d’un professionnel obtient-il sa raison d’être ? Certainement, le fait de conclure sans cette assistance comporte des réels risques. IL ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un acte engageant et complexe. Certainement, le fait de conclure le compromis de vente sans cette assistance comporte des risques considérables. IL ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un acte engageant et complexe.

Depuis la mise en vigueur de la loi ALUR en date du 27 mars 2014, on constate que tel acte ne peut être valable que si l’acheteur représente le destinataire des documents comme le dossier de diagnostic en matière technique et des annexes. Il est stipulé que l’agent immobilier habileté doit posséder la compétence requise pour vérifier l’exhaustivité du dossier et valider le compromis de vente !