Comment aménager un sous-sol pour agrandir votre maison ?

Certes, l’aménagement immobilier du sous-sol de votre maison accroît sa dimension et crée une ou plusieurs pièces additionnelles. Pourtant, pour tirer profit d’un espace sain et confortable, des règles et vérifications méritent respectivement d’être respectées et vérifiées. Si vous consultez cet article, vous découvrez plus d’informations sur ces points !

Aménagement du sous-sol : les règles à appliquer

Tout d’abord, il est conseillé de prendre connaissance du règlement sanitaire auprès de votre mairie ou du professionnel dans l’immobilier. Cela pour que votre sous-sol puisse être utilisé à des fins d’habitation. Les questions qui touchent la salubrité, la hauteur du sous-plafond, l’humidité et l’assainissement sont notamment sujettes à ces réglementations, Ensuite, vous n’envisagez pas l’aménagement immobilier de votre sous-sol comme un investissement locatif. La réglementation est stricte ; le code de la santé stipule que ce dernier ne convient pas à l’habitation et par conséquent à la location. La réglementation mentionne que pour pouvoir être loué, votre sous-sol doit être bénéficié d’ouvertures sur l’extérieur. S’il est trop bas et sans fenêtres, il ne peut pas être mis en location. Tout cela dit, il faut dire qu’en cas de revente de votre logement y compris le sous-sol, vous devez informer auprès du professionnel dans l’immobilier le nombre de mètres carré des pièces en sous-sol, en vertu de loi Carrez. Cette loi impose au vendeur d’une fraction de lot de préciser la superficie privative dans les dossiers de vente. Vis-à-vis de l’administration fiscale, le fait de ne pas préciser la dimension du sous-sol est avantageux parce que la surface de votre logement reste identique et votre taxe foncière n’est pas sujette à aucune augmentation. Dans ce cas, votre aménagement n’a aucun impact sur la valeur de votre taxe foncière.

Les spécificités que doivent avoir votre sous-sol

Cet aménagement immobilier ne sera réaliste que si le sous-sol a une hauteur suffisante, au minimum 2.40 mètres, cela pour éviter l’éventuel étouffement ! Dans la mesure du possible, vous faites en sorte que le sous-sol bénéficie d’une source de lumière naturelle. Pensez à construire un escalier pour relier le sous-sol au reste de la maison. Étudiez sa position de façon que cette dernière détermine l’aménagement du sous-sol, surtout si ce dernier accueille plusieurs pièces !

Idée sur les avantages d’aménager le sous-sol !  

Cet aménagement immobilier vous permet d’augmenter la valeur de votre maison et diminuer la dépense de chauffage du fait de sa température modérée.